Vivez l’expérience unique de la bière et du chocolat !

Les accords Bières et Chocolats par Curtius - Galler

Quand la Curtius rencontre le Chocolat Galler… Quels accords ?

Le Bâton aux Pistaches Fraîches : Ces carrés de chocolat blanc dévoilent un somptueux mélange de chocolat et de pistaches fraîches. Le fruit sec apporte à la fois la douceur et le croquant. L’accord entre la bière et le chocolat n’est pas lisse, les saveurs se succèdent avec une opulence certaine. En premier lieu, vous découvrez la pistache. Ensuite vient la bière. La fin de bouche laisse à nouveau le fruit sec s’exprimer, de façon plus forte, plus franche.

Le Bâton Piémontais : Un praliné clair et croquant réalisé à partir de noisettes soigneusement sélectionnées, il n’en fallait pas davantage pour combler ces carrés de chocolat au lait. L’accord entre la bière et le chocolat se veut automnal ; vous reconnaissez les saveurs magnifiques de la noix, de la noisette, du caramel et du miel. La bière s’affirme sans pour autant dominer le chocolat. En première bouche, vous serez surpris par l’amertume de la noix fraichement cueillie et dégustée telle quelle.

Découvrez les différents accords pour nos 3 bières single Hop

*La Torpah 30 :

Le Bâton Manon : Ces carrés de chocolat blanc font la fierté du peuple belge. En cause, leur somptueux fourrage réalisé à base de crème fraîche au café et de noisettes caramélisées. L’originalité de ce bâton associée à la bière donne lieu à un accord d’initiés. Nous sommes effectivement sur deux types d’amertumes qui séparément sont très belles. Une fois assemblées, l’effet est considérable. L’amertume reste abordable car soutenue par de douces et délicates notes de caramel.

Le Bâton Lait Amandes : Le cœur de ces carrés de chocolat au lait ne manque pas de texture. Le palais découvre d’une part, la pâte d’amandes fraîches, d’autres part, le pralin caramélisé. Par rapport au précédent accord, celui-ci est davantage fédérateur. Il est question de complémentarité, la douceur de l’amande équilibre idéalement l’amertume de la bière.

La Tablette Noir 70% Eclats de cacao : Cette tablette de chocolat inclut dans sa recette des éclats de grué de cacao. Cette insertion permet d’obtenir un résultat des plus croquants. Le chocolat devient alors le prolongement de la superbe amertume contenue dans la bière.

*Torpah 60 :

Le Bâton Blanc Coco : Dans ces carrés de chocolat blanc, la surprise naît de l’assemblage entre la noix de coco et le praliné foncé. Le contraste visuel est étonnant, il renforce à sa façon l’exotisme du bâton. En unissant le chocolat et la bière, c’est un véritable mélange de cultures qui se met en scène. Entre saveurs du Sud et du Nord, la rencontre est un succès.

La Tablette Menthe-Citron Vert : Entre l’amertume du chocolat noir, l’acidité du citron vert et la fraîcheur de la menthe, cette tablette de chocolat noir est à elle seule, déjà, une expérience. Combinée avec la bière, la dégustation se fait par vagues. En première bouche, la bière met en valeur le citron. Elle se joue ensuite des notes de cacao pour terminer idéalement sur la menthe, sur la fraicheur. Dans cet accord, le fil rouge reste l’écorce de citron vert, permanent lors de la dégustation mais également présent encore longtemps après.

*La Torpah 90 :

Le Bâton Blanc Praliné : Le praliné de noisettes que découvrent ces carrés de chocolat blanc est à la fois riche et onctueux. Le phénomène qui résulte de son association avec la bière est comparable à celle qui unit la pâte d’amandes au champagne. L’effervescence de l’une est ainsi renforcée par la texture de l’autre. Il est conseillé de déguster d’abord le chocolat. Une fois en bouche, laissez-le légèrement fondre avant de prendre un peu de bière. L’effet sera ainsi démultiplié.

Le Bâton Lait Banane : Ces carrés de chocolat au lait libèrent une crème légère à la banane. Associés à la bière, ils vous invitent à un voyage initiatique. Débutez la dégustation par le bâton seul. Fort de sa curiosité et de son onctuosité, il bercera vos papilles avec douceur et tendresse. Enchaînez alors avec la bière, découvrez son amertume, son goût puissant. En un instant, l’enfant qui sommeille en vous aura réveillé l’adulte que vous êtes devenu aujourd’hui !

*La Black C :

Pour finir, dégustez la black C, un impérial stout avec le Bâton Café noir. Dans ces 4 carrés de chocolat noir, le praliné s’associe à la mousse d’Expresso pour une dégustation tout en puissance. Entre chocolat et bière, l’équilibre se crée, les amertumes s’intègrent, vives et gracieuses. S’en suit une surprenante sensation de douceur sur le palais ; les saveurs sont pures, raffinées, authentiques.